331-999-0071

Automatisation des preuves à l'aide du modèle de notation de l'Amirauté et de l'intégration des tests CRAAP

L'automatisation de tous les niveaux du modèle de notation de l'Amirauté dans l'évaluation des preuves cybernétiques implique le développement d'un processus systématique incorporant les critères et la méthodologie de notation du modèle. Nous avons répertorié les étapes possibles pour automatiser chaque niveau du modèle de notation de l'Amirauté.

  1. Recueillir et prétraiter les cyberpreuves : Rassemblez les cyberpreuves pertinentes, telles que les fichiers journaux, les données de trafic réseau, les artefacts système ou toute autre information numérique liée à l'incident ou à l'enquête. Prétraitez les données pour assurer la cohérence et la compatibilité pour l'analyse, ce qui peut inclure le nettoyage, la normalisation et le formatage des données.
  2. Définissez les critères pour chaque niveau : examinez le modèle de notation de l'Amirauté et identifiez les critères pour chaque niveau. Le modèle se compose généralement de plusieurs niveaux, tels que le niveau 1 (indication), le niveau 2 (croyance raisonnable), le niveau 3 (forte conviction) et le niveau 4 (fait). Définir les critères et indicateurs spécifiques pour l'évaluation à chaque niveau sur la base des orientations du modèle.
  3. Développer des algorithmes ou des règles pour l'évaluation des preuves : concevoir des algorithmes ou des règles qui peuvent évaluer automatiquement les preuves par rapport aux critères définis pour chaque niveau. Cela peut impliquer l'application de techniques d'apprentissage automatique, de traitement du langage naturel ou de systèmes basés sur des règles pour analyser les preuves et effectuer des évaluations en fonction des critères.

  1. Extraire les caractéristiques des preuves : identifiez les caractéristiques ou les attributs pertinents des preuves qui peuvent contribuer au processus d'évaluation. Ces fonctionnalités peuvent inclure des indicateurs de compromission, des horodatages, des modèles de réseau, des caractéristiques de fichier ou toute autre information pertinente correspondant aux critères de chaque niveau.
  2. Attribuez des notes en fonction des critères : attribuez des notes ou des notes aux preuves en fonction des critères de chaque niveau du modèle de notation de l'Amirauté. La notation peut être binaire (par exemple, réussite/échec), numérique (par exemple, sur une échelle de 1 à 10) ou toute autre échelle appropriée reflétant le niveau de confiance ou de croyance associé aux preuves.
  3. Intégrez le processus de notation dans un système unifié : développez un système ou une application unifié incorporant le processus de notation automatisé. Ce système devrait prendre les preuves en entrée, appliquer des algorithmes ou des règles pour évaluer les preuves et générer les scores ou les notations correspondants pour chaque niveau de modèle.
  4. Valider et affiner le système de notation automatisé : valider les performances du système de notation automatisé en comparant ses résultats à des évaluations humaines ou à des références établies. Analysez l'exactitude, la précision, le rappel ou d'autres paramètres pertinents du système pour garantir sa fiabilité. Affiner le système au besoin en fonction des résultats de l'évaluation.
  5. Mettez à jour et améliorez en permanence le système : tenez-vous au courant des dernières informations sur les cybermenaces, des techniques d'attaque et des nouveaux éléments de preuve. Mettre à jour et améliorer régulièrement le système de notation automatisé pour s'adapter aux tendances émergentes, affiner les critères et améliorer la précision des évaluations.

L'automatisation du modèle de notation de l'Amirauté dans l'évaluation des preuves cybernétiques nécessite une expertise en cybersécurité, en analyse de données et en développement de logiciels. Impliquez des experts du domaine, des analystes en cybersécurité et des scientifiques des données pour assurer une mise en œuvre efficace et un alignement avec les exigences ou le cas d'utilisation spécifiques de votre organisation.

L'intégration du test CRAAP (Currency, Relevance, Authority, Accuracy, Purpose) au modèle de notation de l'Amirauté de l'OTAN peut fournir un cadre d'évaluation complet pour évaluer la crédibilité et la qualité des preuves cybernétiques.

  1. Définir les critères : combinez les critères des deux modèles pour créer un ensemble unifié de critères d'évaluation. Utilisez les critères complets du modèle de notation de l'amirauté de l'OTAN comme principaux niveaux d'évaluation, tandis que le test CRAAP peut servir de sous-critère dans chaque niveau. Par exemple:
    • Niveau 1 (Indication) : Évaluer les preuves d'actualité, de pertinence et d'autorité.
    • Niveau 2 (croyance raisonnable) : évaluez les preuves d'exactitude et d'objectif.
    • Niveau 3 (croyance forte) : analysez les preuves pour tous les critères du test CRAAP.
    • Niveau 4 (Fait) : Vérifier davantage les preuves pour tous les critères du test CRAAP.
  2. Attribuez des pondérations ou des scores : déterminez l'importance ou la pondération relative de chaque critère dans le cadre d'évaluation unifié. Vous pouvez attribuer des poids plus élevés aux critères du modèle de notation de l'Amirauté de l'OTAN puisqu'ils représentent les niveaux principaux, tandis que les critères de test CRAAP peuvent avoir des poids inférieurs en tant que sous-critères. Vous pouvez également attribuer des scores ou des notes à chaque critère en fonction de leur pertinence et de leur impact sur l'évaluation globale.
  3. Développer un processus d'évaluation automatisé : concevez des algorithmes ou des règles basés sur les critères et les pondérations définis pour automatiser le processus d'évaluation. Cela peut impliquer des techniques de traitement du langage naturel, une analyse de texte ou d'autres méthodes pour extraire des informations pertinentes et évaluer les preuves par rapport aux critères.
  4. Extraire les caractéristiques de preuve pertinentes : identifiez les caractéristiques ou les attributs de la preuve qui correspondent aux critères de test du CRAAP et au modèle de notation de l'Amirauté de l'OTAN. Par exemple, pour Autorité, vous pouvez prendre en compte des facteurs tels que les informations d'identification de l'auteur, la réputation de la source ou le statut d'évaluation par les pairs. Extrayez ces caractéristiques des preuves utilisées dans le processus d'évaluation automatisé.
  5. Appliquer le cadre d'évaluation unifié : intégrez le processus d'évaluation automatisé au cadre unifié. Entrez les preuves, appliquez les algorithmes ou les règles pour évaluer les preuves par rapport aux critères définis et générez des scores ou des notes pour chaque critère et niveau d'évaluation global.
  6. Agréger et interpréter les résultats : Agréger les scores ou les notes de chaque critère et niveau pour obtenir une évaluation globale des preuves. Établissez des seuils ou des règles de décision pour déterminer la classification finale des preuves en fonction des scores ou des notations combinés. Interpréter les résultats pour communiquer la crédibilité et la qualité des preuves aux parties prenantes.
  7. Valider et affiner le cadre intégré : Validez les performances du cadre intégré en comparant ses résultats avec des évaluations manuelles ou des références établies. Évaluez l'exactitude, la précision, le rappel ou d'autres paramètres pertinents pour garantir son efficacité. Affinez et améliorez continuellement le cadre en fonction des commentaires et des nouvelles idées.

En intégrant le test CRAAP au modèle de notation de l'Amirauté de l'OTAN, vous pouvez améliorer le processus d'évaluation, en tenant compte des aspects techniques des preuves et de leur actualité, de leur pertinence, de leur autorité, de leur exactitude et de leur objectif. Cette intégration fournit une évaluation plus complète et complète de la crédibilité et de la qualité des preuves.

 dans l'évaluation des preuves cybernétiques implique le développement d'un processus systématique intégrant les critères et la méthodologie de notation du modèle. Nous avons répertorié les étapes possibles pour automatiser chaque niveau du modèle de notation de l'Amirauté.

  1. Recueillir et prétraiter les cyberpreuves : Rassemblez les cyberpreuves pertinentes, telles que les fichiers journaux, les données de trafic réseau, les artefacts système ou toute autre information numérique liée à l'incident ou à l'enquête. Prétraitez les données pour assurer la cohérence et la compatibilité pour l'analyse, ce qui peut inclure le nettoyage, la normalisation et le formatage des données.
  2. Définissez les critères pour chaque niveau : examinez le modèle de notation de l'Amirauté et identifiez les critères pour chaque niveau. Le modèle se compose généralement de plusieurs niveaux, tels que le niveau 1 (indication), le niveau 2 (croyance raisonnable), le niveau 3 (forte conviction) et le niveau 4 (fait). Définir les critères et indicateurs spécifiques pour l'évaluation à chaque niveau sur la base des orientations du modèle.
  3. Développer des algorithmes ou des règles pour l'évaluation des preuves : concevoir des algorithmes ou des règles qui peuvent évaluer automatiquement les preuves par rapport aux critères définis pour chaque niveau. Cela peut impliquer l'application de techniques d'apprentissage automatique, de traitement du langage naturel ou de systèmes basés sur des règles pour analyser les preuves et effectuer des évaluations en fonction des critères.
  4. Extraire les caractéristiques des preuves : identifiez les caractéristiques ou les attributs pertinents des preuves qui peuvent contribuer au processus d'évaluation. Ces fonctionnalités peuvent inclure des indicateurs de compromission, des horodatages, des modèles de réseau, des caractéristiques de fichier ou toute autre information pertinente correspondant aux critères de chaque niveau.
  5. Attribuez des notes en fonction des critères : attribuez des notes ou des notes aux preuves en fonction des critères de chaque niveau du modèle de notation de l'Amirauté. La notation peut être binaire (par exemple, réussite/échec), numérique (par exemple, sur une échelle de 1 à 10) ou toute autre échelle appropriée reflétant le niveau de confiance ou de croyance associé aux preuves.
  6. Intégrez le processus de notation dans un système unifié : développez un système ou une application unifié incorporant le processus de notation automatisé. Ce système devrait prendre les preuves en entrée, appliquer des algorithmes ou des règles pour évaluer les preuves et générer les scores ou les notations correspondants pour chaque niveau de modèle.
  7. Valider et affiner le système de notation automatisé : valider les performances du système de notation automatisé en comparant ses résultats à des évaluations humaines ou à des références établies. Analysez l'exactitude, la précision, le rappel ou d'autres paramètres pertinents du système pour garantir sa fiabilité. Affiner le système au besoin en fonction des résultats de l'évaluation.
  8. Mettez à jour et améliorez en permanence le système : tenez-vous au courant des dernières informations sur les cybermenaces, des techniques d'attaque et des nouveaux éléments de preuve. Mettre à jour et améliorer régulièrement le système de notation automatisé pour s'adapter aux tendances émergentes, affiner les critères et améliorer la précision des évaluations.

L'automatisation du modèle de notation de l'Amirauté dans l'évaluation des preuves cybernétiques nécessite une expertise en cybersécurité, en analyse de données et en développement de logiciels. Impliquez des experts du domaine, des analystes en cybersécurité et des scientifiques des données pour assurer une mise en œuvre efficace et un alignement avec les exigences ou le cas d'utilisation spécifiques de votre organisation.

L'intégration du test CRAAP (Currency, Relevance, Authority, Accuracy, Purpose) au modèle de notation de l'Amirauté de l'OTAN peut fournir un cadre d'évaluation complet pour évaluer la crédibilité et la qualité des preuves cybernétiques.

  1. Définir les critères : combinez les critères des deux modèles pour créer un ensemble unifié de critères d'évaluation. Utilisez les critères complets du modèle de notation de l'amirauté de l'OTAN comme principaux niveaux d'évaluation, tandis que le test CRAAP peut servir de sous-critère dans chaque niveau. Par exemple:
    • Niveau 1 (Indication) : Évaluer les preuves d'actualité, de pertinence et d'autorité.
    • Niveau 2 (croyance raisonnable) : évaluez les preuves d'exactitude et d'objectif.
    • Niveau 3 (croyance forte) : analysez les preuves pour tous les critères du test CRAAP.
    • Niveau 4 (Fait) : Vérifier davantage les preuves pour tous les critères du test CRAAP.
  2. Attribuez des pondérations ou des scores : déterminez l'importance ou la pondération relative de chaque critère dans le cadre d'évaluation unifié. Vous pouvez attribuer des poids plus élevés aux critères du modèle de notation de l'Amirauté de l'OTAN puisqu'ils représentent les niveaux principaux, tandis que les critères de test CRAAP peuvent avoir des poids inférieurs en tant que sous-critères. Vous pouvez également attribuer des scores ou des notes à chaque critère en fonction de leur pertinence et de leur impact sur l'évaluation globale.
  3. Développer un processus d'évaluation automatisé : concevez des algorithmes ou des règles basés sur les critères et les pondérations définis pour automatiser le processus d'évaluation. Cela peut impliquer des techniques de traitement du langage naturel, une analyse de texte ou d'autres méthodes pour extraire des informations pertinentes et évaluer les preuves par rapport aux critères.
  4. Extraire les caractéristiques de preuve pertinentes : identifiez les caractéristiques ou les attributs de la preuve qui correspondent aux critères de test du CRAAP et au modèle de notation de l'Amirauté de l'OTAN. Par exemple, pour Autorité, vous pouvez prendre en compte des facteurs tels que les informations d'identification de l'auteur, la réputation de la source ou le statut d'évaluation par les pairs. Extrayez ces caractéristiques des preuves utilisées dans le processus d'évaluation automatisé.
  5. Appliquer le cadre d'évaluation unifié : intégrez le processus d'évaluation automatisé au cadre unifié. Entrez les preuves, appliquez les algorithmes ou les règles pour évaluer les preuves par rapport aux critères définis et générez des scores ou des notes pour chaque critère et niveau d'évaluation global.
  6. Agréger et interpréter les résultats : Agréger les scores ou les notes de chaque critère et niveau pour obtenir une évaluation globale des preuves. Établissez des seuils ou des règles de décision pour déterminer la classification finale des preuves en fonction des scores ou des notations combinés. Interpréter les résultats pour communiquer la crédibilité et la qualité des preuves aux parties prenantes.
  7. Valider et affiner le cadre intégré : Validez les performances du cadre intégré en comparant ses résultats avec des évaluations manuelles ou des références établies. Évaluez l'exactitude, la précision, le rappel ou d'autres paramètres pertinents pour garantir son efficacité. Affinez et améliorez continuellement le cadre en fonction des commentaires et des nouvelles idées.

En intégrant le test CRAAP au modèle de notation de l'Amirauté de l'OTAN, vous pouvez améliorer le processus d'évaluation, en tenant compte des aspects techniques des preuves et de leur actualité, de leur pertinence, de leur autorité, de leur exactitude et de leur objectif. Cette intégration fournit une évaluation plus complète et complète de la crédibilité et de la qualité des preuves.

Droits d'auteur 2023 Treadstone 71

Contacter Treastone 71

Contactez Treadstone 71 dès aujourd'hui. En savoir plus sur nos offres d'analyse ciblée de l'adversaire, de formation à la guerre cognitive et d'artisanat du renseignement.

CONTACTEZ-NOUS AUJOURD’HUI